La méritocratie au Kotelnitcheskaya

insolite
La méritocratie au Kotelnitcheskaya

Sur la berge Kotelnitcheskaya, vous ne voyez que ce gratte-ciel d'habitation de 176 mètres de haut, pièce montée érigée en 1952 par les architectes soviétiques Tchechouline et Rostkovski.

Non loin du Kremlin, au bord de la Moskova, le Kotelnitcheskaya est un patrimoine architectural à lui tout seul, se référant autant aux styles égyptien, classique, gothique qu'à l'architecture médiévale russe. Un immeuble érigé à l'initiative de Joseph Staline qui voulait célébrer les 800 ans de la capitale avec la construction de huit gratte-ciel.

Ils ne seront que sept au final à sortir de terre, très inspirés par le Manhattan Municipal Building de New York, et surnommés les Sept Sœurs de Moscou. Seront logés au Kotelnitcheskaya les apparatchiks communistes hauts fonctionnaires du KGB, hauts gradés de l'armée, scientifiques écrivains, artistes qui profiteront de sa belle salle de cinéma, de son coiffeur, de ses commerces dont un supermarché, de ses banques et de son école maternelle. Aujourd'hui y cohabitent derrière ses façades et quelques intérieurs classés, ces ex-dignitaires, leur descendance, et de nouveaux arrivants russes et étrangers très aisés.

Le palais du Triomphe, gratte-ciel d'habitations construit en 2005 et culminant à 264 mètres, s'en inspirera, surnommé, de fait, la Huitième Sœur de Staline.