La Croix-Rousse, le quartier de la soie

exploration
La Croix-Rousse, le quartier de la soie

Marquée par son histoire tumultueuse, entre révoltes ouvrières à l'époque des canuts et résistance pendant la Seconde Guerre mondiale, la Croix-Rousse est aujourd'hui un laboratoire d'innovation alternatif.

On la monte en bus, on la descend à pied. À la Croix-Rousse, il y a les pentes et le plateau. La Croix-Rousse a été la première ville ouvrière de France par son industrie de la soie, ce qui l'imprègne à jamais. Elle est d'ailleurs surnommée « la colline qui travaille » par les Lyonnais – aussi en opposition à sa voisine, « la colline qui prie », coiffée de la basilique Notre-Dame de Fourvière. Ses rues bruissent encore des révoltes des canuts, ses traboules du courage des résistants pendant la Seconde Guerre mondiale.

Si on qualifie souvent Lyon de ville bourgeoise, la Croix-Rousse est son âme rebelle et, aujourd'hui, son laboratoire d'innovation alternatif. Start-ups et incubateurs ont leur siège dans ses petits immeubles dont les anciens ateliers sont aujourd'hui transformés en lofts.

Ses bars et ses cafés cultivent la « healthy food » et ses galeries exposent les jeunes talents de la bande dessinée et de l'illustration.