Cathédrale du Sacré-Cœur, devenue bibliothèque d'Oran

monument
Cathédrale du Sacré-Cœur, devenue bibliothèque d'Oran

Depuis 1996, cette cathédrale est devenue le siège de la bibliothèque d'Oran.

Effectuez un petit retour sur le passé : vous voilà revenu à la fin du XIXe siècle. Colonisée par les Français, Oran est considérée comme la cinquième ville de l'Hexagone. La population venue de métropole ne cessant de croître, son clergé estime que la ville manque de lieux de culte. L'évêque d'Oran, Mgr Cantel, décide alors de construire une seconde cathédrale. Pour cela, il prend son bâton de pèlerin et part en France afin de réunir des fonds.
La construction commence en 1904 et se terminera en 1913. Les plans ont été modifiés à plusieurs reprises et son architecture est l'adaptation de modèles métropolitains à un contexte colonial. Si tout son édifice est consacré en 1930, ce n'est pas le cas de son autel qui est en béton armé, un matériau non reconnu par le droit canon. Néanmoins, ce détail concourt à sa réputation : la cathédrale du Sacré-Cœur est, à l'époque, la première construite en béton armé sur le territoire français. Aujourd'hui, elle est devenue bibliothèque municipale et accueille chaque jour de très nombreux étudiants oranais.

Cathédrale du Sacré-Cœur
Boulevard Hammou Bou Tlélis
Place de la Kahina
31000 Oran